Biographie de Wayne Rogers

Faits rapides

Date d'anniversaire: 7 avril , 1933

Décédé à l'âge : 82



Signe solaire : bélier

Aussi connu sous le nom:William Wayne McMillan Rogers III

Né en:Los Angeles, Californie, États-Unis

Célèbre comme :Acteur

Acteurs hommes américains

Hauteur: 6'3'(190cm),6'3' Mauvais

Famille:

Conjoint/Ex- :Amy Hirsh (m. 1988-2015), Mitzi McWhorter (m. 1960-1983)

père:William Wayne McMillan Rogers Jr.

mère:Lydia Eustis Rogers

Décédé le : le 31 décembre , 2015.

NOUS. État: Californie

Ville: Les anges

Plus de faits

éducation:université de Princeton

Continuer la lecture ci-dessous

Recommandé pour vous

Matthieu Perry Jacques Paul Dwayne Johnson Caitlyn Jenner

Qui était Wayne Rogers ?

William Wayne McMillan Rogers III était un acteur américain qui, au cours de ses 55 ans de carrière, avait réalisé l'une des filmographies les plus diverses et les plus impressionnantes de tous les temps. Il est particulièrement connu pour avoir interprété le capitaine 'Trapper' John McIntyre dans la série télévisée CBS, 'M*A*S*H'. Fils d'un boursier Rhodes, Rogers était autrefois étudiant à l'Université de Princeton où il faisait partie de sa troupe de théâtre, le Triangle Club. Il n'a pas continué à agir immédiatement après avoir quitté le collège; au lieu de cela, il a choisi de s'enrôler dans la marine des États-Unis. Pendant son service, cependant, son amour pour la performance a commencé à prendre forme et après sa libération, il a fait ses débuts à l'écran dans la série télévisée de 1959 « Search for Tomorrow ». Il est apparu sur grand écran la même année, jouant un soldat dans « Odds Against Tomorrow ». Rogers a ensuite joué dans une série de petits rôles secondaires dans des films et des émissions de télévision avant d'être embauché pour « M*A*S*H ». Il a quitté la série en 1975 et, au cours des années suivantes, a agi en tant que militant des droits civiques Morris Dees dans « Ghosts of Mississippi », a partagé la vedette avec Barbara Eden dans « I Dream of Jeannie... Fifteen Years Later », et a ancré « À haut risque » de CBS. La comédie de 2003 « Nobody Knows Anything ! » était sa dernière apparition à l'écran. En plus d'être acteur, Rogers était un investisseur à succès et un panéliste régulier de Fox's Cashin' In. Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=_Te8cr4ARy0
(FILMS ESPAGNOLS) Crédit d'image https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Wayne_Rogers_Trapper_John_MASH_1972.JPG
(CBS Télévision [Domaine public]) Crédit d'image https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Wayne_Rogers_City_of_Angels_1976.JPG
(NBC Télévision [Domaine public]) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=_Te8cr4ARy0
(FILMS ESPAGNOLS) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=_Te8cr4ARy0
(FILMS ESPAGNOLS) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=_Te8cr4ARy0
(FILMS ESPAGNOLS)Acteurs américains Personnalités américaines du cinéma et du théâtre Hommes Bélier Carrière Wayne Rogers a commencé sa carrière en interprétant le personnage de Slim Davis dans le feuilleton 'Search for Tomorrow'. Il a également fait une apparition dans le film nominé pour le Golden Globe « Odds Against Tomorrow ». Son premier grand rôle est apparu en 1960 lorsqu'il a été choisi pour incarner Luke Perry dans le drame occidental 'Stagecoach West'. Il a joué dans un autre western 'Johnny Ringo' la même année. Outre ceux-ci, il a joué le rôle récurrent du député Billy Lordan dans « Law of the Plainsman » (1959-60). La première moitié des années 1960 a été relativement calme pour Rogers. On l'a vu jouer de petits rôles dans des projets tels que 'The Dick Powell Theatre' (1962), 'Alfred Hitchcock Presents' (1962), 'The Great Adventures' (1963), 'Dr. Sex’ (1964), ‘Gunsmoke’ (1959-65), ‘The Long, Hot Summer’ (1965-66) et ‘The Fugitive’ (1966). Il est devenu producteur d'un film d'horreur nommé 'The Astro Zombies' (1968), qui a transformé son investissement de 47 000 $ en profits énormes. Rogers a joué le rôle de sept personnages différents dans sept épisodes différents du drame policier 'Le FBI'. Dans le film 'Pocket Money', sorti en 1972, il a travaillé avec Paul Newman et Lee Marvin. En 1975, il est apparu dans le téléfilm en deux parties de CBS « Attaque contre le terrorisme : le FBI contre le Ku Klux Klan », qui était la version fictive de la disparition et du meurtre en 1964 de trois militants des droits civiques dans le Mississippi. Rogers a été choisi comme agent spécial du FBI Don Foster (basé sur l'agent réel du FBI John Proctor). Il a également joué des rôles de premier plan dans la série policière de courte durée 'City of Angels' (1976) et la sitcom 'House Calls' (1979-82), pour lesquelles lui et sa co-star Lynn Redgrave ont reçu des nominations aux Golden Globes. Il a joué un rôle récurrent dans 'Murder, She Wrote' d'Angela Lansbury. Dans le film de réunion « I Dream of Jeannie... Fifteen Years Later » (1985), il remplace Larry Hagman dans le rôle de l'astronaute Tony Nelson. En 1988, il a animé « High Risk » de CBS, une série télévisée universellement diffusée sur les cascades et les emplois à haut risque tels que l'exploration de grottes, la reprise de possession d'automobiles et les patrouilles frontalières. La représentation de Morris Dees par Rogers dans le drame biographique « Ghosts of Mississippi » a reçu de nombreux éloges. Après avoir pris sa retraite d'acteur après la sortie de 'Nobody Knows Anything!', il est resté actif en tant que producteur pendant plusieurs années. L'un de ses derniers films en tant que producteur était le drame policier de 2014 « Jamesy Boy ». Il a reçu le surnom de « The Wizard » pour son acuité financière. Au cours de son passage sur « M*A*S*H », il a commencé à développer un intérêt pour l'immobilier et les marchés boursiers et est devenu plus tard un investisseur et un gestionnaire de fonds prolifique. Entre 2012 et 2015, il a fait des apparitions régulières dans l'émission d'information sur les investissements et les actions de Fox Business Network, « Cashin' In » en tant qu'expert. Continuer la lecture ci-dessous Grands travaux Wayne Rogers a joué le capitaine 'Trapper' John McIntyre, un chirurgien thoracique impulsif et optimiste qui sert de repoussoir parfait pour le chirurgien en chef cynique et pragmatique Hawkeye Pierce (Alan Alda) dans la comédie de situation de NBC 'M*A*S*H' (court pour l'hôpital chirurgical de l'armée mobile). La série a été inspirée par la comédie noire satirique américaine de 1970 « Mash », qui elle-même a été adaptée du roman de 1968 de Richard Hooker « MASH : A Novel About Three Army Doctors » et a raconté l'histoire du personnel d'un hôpital militaire pendant la guerre de Corée essayant trouver de la légèreté malgré leur situation difficile. Rogers avait initialement prévu d'auditionner pour Pierce, mais a conclu que le personnage était trop blasé. On lui a demandé de passer un test de dépistage pour McIntyre à la place, qui avait une vision plus brillante. Assuré que les deux personnages jouiraient de la même importance, il accepta le rôle. Bien que la série ait été un succès critique et commercial et ait connu une série de 11 saisons (1972-1983), il est parti en 1975 car il sentait que les scénaristes donnaient les meilleurs répliques et moments dramatiques à Alda. Lorsque les producteurs l'ont poursuivi pour rupture de contrat, Rogers a réagi en contre-poursuivant. L'affaire a finalement été réglée après un an de procédure judiciaire. Prix ​​et réalisations Le 13 décembre 2005, Wayne Rogers a reçu sa propre étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 7018 Hollywood Boulevard à Hollywood, en Californie. Vie personnelle et héritage Wayne Rogers avait été marié deux fois. À la fin des années 1950, il a été présenté à sa première épouse, l'actrice Mitzi McWhorter, à New York. Ils se marièrent en 1960. McWhorter lui donna un fils, William Rogers IV, et une fille, Laura Rogers. Bien qu'ils aient officiellement divorcé en 1983, ils vivaient déjà séparément depuis quatre ans. En 1988, il épouse Amy Hirsh. Il aurait également eu un fils nommé Luigi Calabrese (né en 1986) avec l'actrice Melinda Naud. Le 31 décembre 2015, Rogers est décédé à Los Angeles, en Californie, à l'âge de 82 ans, des complications d'un cas grave de pneumonie. Il laisse dans le deuil sa femme, trois enfants et quatre petits-enfants. Anecdotes Rogers était propriétaire de trois maisons; un à Los Angeles, Californie, un autre à Destin, Floride, et le dernier à Deer Valley, Utah.

Films de Wayne Rogers

1. La main fraîche de Luke (1967)

(Crime, Drame)

2. Chances Contre Demain (1959)

(Crime, Drame, Thriller)

3. Une fois à Paris... (1978)

(Drame)

4. Les gars de la gloire (1965)

(Western, Romance)

5. Les fantômes du Mississippi (1996)

(Drame, Histoire)

6. Chambre des horreurs (1966)

(Horreur)

7. WUSA (1970)

(Romance, Drame)

8. Argent de poche (1972)

(Western, Comédie, Drame)

9. La touche chaude (1981)

(Crime, Drame)

10. Docteur Sexe (1964)

(science-fiction, comédie)