Biographie de Vybz Kartel

Faits rapides

Date d'anniversaire: 7 janvier , 1976

Âge: 45 ans,Hommes de 45 ans



Signe solaire : Capricorne

Aussi connu sous le nom:Adidja Azim Palmer

Né en:Kingston

Célèbre comme :Auteur compositeur

chanteurs de reggae Hommes d'affaires

Hauteur: 6'0'(183cm),6'0' Mauvais

Famille:

Conjoint/Ex- :Stacy Elliott (m. 2006-2008), Tanesha Johnson

enfants:Petit Addi, petit Vybz

Ville: Kingston, Jamaïque

Plus de faits

éducation:Lycée Calabar

Continuer la lecture ci-dessous

Recommandé pour vous

Sean Kingston Pimenter Madeleine Sinclair

Qui est Vybz Kartel ?

D'origine jamaïcaine, Vybz Kartel est un artiste reggae dancehall notoire, qui a enregistré des singles reggae très réussis. Actuellement, il purge une peine d'emprisonnement à perpétuité pour le meurtre de Clive 'Lizzard' Williams. Laissant de côté sa vie controversée, il est un célèbre auteur-compositeur et artiste de dancehall reggae, un intérêt qui s'est développé pendant son enfance en écoutant des artistes de renom, comme Papa San, Ninja Man et KRS-1. Finalement, il a commencé à écrire à l'âge de 11 ans et a sorti son premier single 'Love Fat Woman' à 17 ans. Cartel', avec deux autres amis. Bien que le groupe n'ait pas connu de succès, il a modifié le nom et l'a adopté en tant qu'artiste solo - Vybz Kartel. Une série de singles solo à succès a suivi - certains d'entre eux étant « Guns Like Mine », « Badman », « Most High », « War Organizer », « Romping Shop » et « Clarks Again ». Certains des meilleurs albums de sa carrière sont « Up 2 Di Time », « More Up 2 Di Time », « J.M.T. », « Pon Di Gaza 2.0 » et « Kingston Story » Crédit d'image http://www.hulkshare.com/peaklevels/vybz-kartel-feel-good Crédit d'image http://urbanislandz.com/2015/02/22/vybz-kartel-named-favorite-dancehall-artist-2015/ Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=1YsWXiNbSp0Musiciens masculins Chanteurs jamaïcains Chanteurs Capricorne Carrière En 1993, il sort son premier single « Love Fat Woman » pour le label d'Alvin Reid « One Heart » sous le nom d'Adi Banton, en hommage à l'un de ses modèles, Buju Banton. Il a continué à enregistrer plus de morceaux pour des producteurs locaux jusqu'en 1996, lorsqu'il a formé son propre groupe Vibes Cartel, avec ses amis M. Lee et le chanteur Escobar. Le groupe n'a pas duré longtemps, mais il a choisi d'adopter le nom sous une forme modifiée, Vybz Kartel et est devenu un artiste solo. Lors d'un spectacle sur scène 'Champions in Action' dans sa ville natale, Portmore, en 1998, il a été remarqué par Bounty Killer, un chanteur de dancehall populaire de 'The Alliance'. En tant que protégé de Killer, il a commencé à écrire des paroles pour Killer, Elephant Man et d'autres membres de Scare Dem Crew. Il a également collaboré avec Killer sur les célèbres ‘Gal Clown’ et ‘Girls Like Mine (Liquid Riddim)’. En 2002, il a continué à enregistrer des singles solo et a sorti une série de solos les plus vendus, tels que 'Most High', 'Guns Like Mine', 'Badman', 'Bus Mi Gun Like Nuttn' et 'War Organizer'. . Il a collaboré avec le chanteur de reggae Wayne Marshall pour livrer des tubes à succès, comme 'Why (Krazy Riddim)', 'New Millennium (Mad Antz Riddim)' et 'Why Again (Good To Go Riddim)'. En 2003, il livrait succès après succès, s'emparant de la deuxième meilleure place pour le plus grand nombre de singles vendus dans les charts reggae, s'inclinant face à un autre membre de l'Alliance, Elephant Man. Il a sorti son premier album « Up 2 Di Time » en 2003, et a ensuite fait la une des journaux du monde entier avec un affrontement prévu sur scène avec Ninjaman lors du festival annuel de dancehall, Sting. Continuer la lecture ci-dessous Il a enregistré deux autres albums ‘More Up 2 Di Time’ (2004) et ‘J.M.T.’ (2005), avant sa dispute avec Killer. Le différend est né après avoir assisté au mariage du rival féroce de Killer, Beenie Man, avec l'ex-petite amie de l'ancien. Après s'être brouillé avec Killer, il a rejoint Beanie Man en 2006 et a immédiatement enregistré une série de morceaux de disque ciblant le nouveau protégé de Killer, Mavado. Il a formé le Portmore Empire en 2006, qui comprenait de jeunes artistes de sa ville natale de Portmore, qui ont enregistré sous son propre label, Adidjaheim Records/Notnice Productions. Au cours des années suivantes, les jeunes fans de dancehall ont été divisés en deux groupes – Gaza (ceux qui soutiennent Kartel) et Gully (ceux qui soutiennent Mavado). Son single 'Live We Living' de 2009 était un appel à la paix pour mettre fin à l'inimitié entre les deux. En tant qu'entrepreneur, il a lancé une ligne d'alcool, Street Vybz Rum, et une ligne de préservatifs, Daggering Condoms, en 2008. En 2009, les deux artistes ont été appelés par le Premier ministre jamaïcain Bruce Golding pour une réunion de paix pour mettre fin à la querelle et a planifié un concert de paix à la Barbade, mettant en vedette les deux artistes, mais il a été annulé par le ministre de la Culture du pays. Son single 'Clarks' de 2010 s'est avéré être un énorme succès sur le marché international, l'incitant à enregistrer deux autres singles de suivi - 'Clarks 2 (Clarks Again)' et 'Clarks 3 (Wear Weh Yuh Have)', environ la marque de chaussures, tous deux devenus des hits. Il a enregistré son prochain album 'Pon Di Gaza 2.0' en 2010, qui avait des singles à succès 'Ramping Shop' et 'Life Sweet'. « Kingston Story » a suivi l'année suivante avec le producteur de Brooklyn Dre Skull, dont les singles sont devenus des charts. Un différend entre les partenaires a arrêté la production de rhum Street Vybz en 2011, mais a repris en 2012 après que les deux aient résolu leurs problèmes. Continuer la lecture ci-dessous En tant que première pour un artiste de dancehall jamaïcain, il a lancé sa propre émission de télé-réalité 'Teacha's Pet', qui a été diffusée sur la chaîne de diffusion CVM Jamaica mais a été interrompue après son arrestation en 2011. Il a été arrêté pour transport de marijuana en septembre 2011 et a ensuite été emprisonné pour le meurtre de l'homme d'affaires et promoteur de musique jamaïcain, Barrington Burton. Il a été libéré sous caution en mars 2013, mais est resté en prison pour le meurtre de Clive 'Lizzard' Williams en août 2011. Il a co-écrit un livre 'The Voice of the Jamaican Ghetto: Incarcerated but not Silenced' avec son associé Michael. Dawson et l'a libéré en 2012, alors qu'il était encore en prison. Après un procès de 65 jours, considéré comme le plus long de l'histoire de la Jamaïque, il a été reconnu coupable et emprisonné à vie en avril 2014, son éligibilité à la libération conditionnelle venant après 35 ans.Musiciens Capricorne Chanteurs de reggae masculins Entrepreneurs Capricorne Prix ​​et réalisations Il a remporté le titre de « Deejay de l'année » lors de la soirée du 30e anniversaire de Stone Love Sound System, en 2002. En 2008, il a reçu un prix aux Caribbean Urban Music Awards (CUMA). Il a remporté trois prix EME en 2009 – DJ masculin de l'année, parolier/auteur-compositeur de l'année et chanson de l'année (Romping Shop ft. Spice).Gens d'affaires jamaïcains Paroliers et auteurs-compositeurs masculins Paroliers et auteurs-compositeurs jamaïcains Vie personnelle et héritage Il a épousé la superviseure de la banque de New York, Stacy-Ann Alicia Elliott, en 2006 lors d'une cérémonie privée à Cross Roads, Kingston. Le mariage n'a pas duré longtemps et le couple a mis fin à leur mariage de deux ans par un divorce en 2008, sur des allégations selon lesquelles Stacy aurait donné naissance à un fils dont le père était un autre homme. Actuellement, il est marié à Tanesha 'Shorty' Johnson, avec qui il a trois fils. Valeur nette Vybz Kartel a une valeur nette de 1 million de dollars.