Montesquieu Biography

Faits rapides

Date d'anniversaire: 18 janvier ,1689

Décédé à l'âge : 66



Signe solaire : Capricorne

Aussi connu sous le nom:Charles-Louis de Secondat, Baron de La Brède et de Montesquieu, Montesquieu

Pays de naissance : La France

Né en:Château de la Brède, La Brède, Aquitaine, France

Célèbre comme :Philosophe

Citations de Montesquieu Philosophes

Famille:

Conjoint/Ex- :Jeanne de Lartigue

père:Jacques de Secondat

mère:Marie Françoise de Pesnel

Décédé le : 10 février ,1755

lieu du décès:Paris, France

Plus de faits

éducation:Académie française (1728), College of Juilly

Continuer la lecture ci-dessous

Recommandé pour vous

Voltaire Michel de Monta... Émile Durkheim Auguste Comte

Qui était Montesquieu ?

Le baron de Montesquieu était un écrivain, commentateur politique, philosophe, juriste et commentateur social français. Il est largement considéré comme l'un des plus grands philosophes de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle, dont les idéologies politiques ont influencé les gens du monde entier. L'une de ses œuvres les plus importantes « L'esprit des lois » a inspiré la formation de la constitution américaine et du gouvernement anglais. Sa théorie sur la « séparation des pouvoirs » a influencé la formulation de nombreuses constitutions à travers le monde. Il a été l'un des premiers érudits à émerger au siècle des Lumières, un mouvement culturel du XVIIIe siècle qui mettait l'accent sur le raisonnement. Certaines de ses autres publications incluent « Lettres persanes », « Défense de L'Esprit des Lois », « Dialogue de Sylla et d'Eucrate », « Le Temple de Gnide » et « Reflexionssur la MonarchieUniverselle ». Il a influencé un large éventail de personnes, notamment le philosophe écossais David Hume, le militant politique anglo-américain Thomas Paine, le penseur politique français Alexis de Tocqueville et la théoricienne politique Hannah Arendt, entre autres. Il a encouragé la liberté politique de pensée et d'expression.

Montesquieu Crédit d'image https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fc/Montesquieu_1.png Crédit d'image http://chatafrik.com/special/social-scientists/charles-de-montesquieu-men-of-ideas#.VW7QG1Ipp2AJamais,jeContinuer la lecture ci-dessous Carrière En 1714, il est nommé conseiller au Parlement de Bordeaux. Il est ensuite devenu vice-président du Parlement de Bordeaux. À cette époque, il s'était établi un statut social et était un homme riche. En 1721, il sort son livre intitulé « Lettres persanes », qui était une satire politique et une satire sociale dans le contexte français. Le livre lui a valu un immense succès critique. Pendant son séjour à Paris, il représente le Parlement et l'Académie de Bordeaux. Au cours de cette phase de sa vie, il a continué à publier certaines de ses œuvres mineures. En 1724, il publie son ouvrage intitulé 'Dialogue de Sylla et d'Eucrate' et 'Réflexions sur la Monarchie Universelle'. L'année suivante, il sort 'Le Temple de Gnide'. En 1725, il avait perdu tout intérêt pour sa carrière politique et sa vie au Parlement. La même année, il démissionne du Parlement et quitte la France pour voyager à l'étranger. Il a voyagé dans diverses régions d'Allemagne, d'Italie et d'Autriche et s'est ensuite rendu en Angleterre, où il a passé les deux années suivantes. Pendant son séjour en Angleterre, il a été très impressionné par le système politique là-bas. En 1731, il revient d'Angleterre en France et commence à travailler sur le manuscrit de son livre politique, « L'esprit des lois », pour lequel il s'inspire du système politique anglais, qu'il observe alors qu'il est en Angleterre. En 1734, il publie son ouvrage intitulé « Considérations sur les causes de la grandeur et de la décadence des Romains ». Cet ouvrage aurait été publié anonymement en Hollande. En 1748, son livre sur la théorie politique intitulé « L'esprit des lois » est publié en France. Ce livre a été publié anonymement en raison de certains problèmes de censure sur son travail. Continuer la lecture ci-dessous En 1750, il sortit son ouvrage intitulé « Défense de l'Esprit des Lois », qui était une défense écrite en référence à son ouvrage précédemment publié, « L'esprit des lois ». En 1751, son livre « L'esprit des lois » a créé une controverse après que l'Église catholique romaine l'a inclus dans « l'Index des livres interdits ». Avant de mourir, il a laissé un brouillon inachevé de son ouvrage « Encyclopédie de Diderot et d'Alembert ». Grands travaux Son livre « L'esprit des lois » est considéré comme l'un de ses ouvrages les plus influents et les plus novateurs dans le genre de la théorie politique. Ce livre avait influencé la constitution américaine. Vie personnelle et héritage En 1715, il épouse Jeanne de Lartigue. Le couple a eu trois enfants ensemble. Il est décédé à l'âge de 66 ans des suites d'une forte fièvre à Paris. Une collection de ses notes de carnet de 1720 jusqu'à sa mort en 1755 a été publiée sous forme de livre intitulé « Mes Pensées », traduit par « Mes pensées » en anglais. La version anglaise a été traduite par Henry C. Clark.