Biographie de Fedor Emelianenko

Faits rapides

Date d'anniversaire: 28 septembre , 1976



Âge: 44 ans,Hommes de 44 ans

Signe solaire : Balance





Aussi connu sous le nom:Fiodor Vladimirovitch Yemelyanenko, Fedor Vladimirovitch Emelianenko

Pays de naissance : Russie



Né en:Rubijne, Ukraine

Célèbre comme :Artiste MMA



Lutteurs Artistes martiaux mixtes



Hauteur: 6'0'(183cm),6'0' Mauvais

Famille:

Conjoint/Ex- :Oksana Emelianenko (m. 2014), Marina Emelianenko (m. 2009-2013), Oksana Emelianenko (m. 1999-2006)

père:Vladimir Alexandrovitch Emelianenko

mère:Olga Fedorovna Emelianenko

Fratrie:Alexandre Emelianenko, Ivan Emelianenko, Marina Emelianenko

enfants:Elizabeth (née en 2011) Vasilisa

Plus de faits

éducation:Université d'État de Belgorod

récompenses:Médaille de l'Ordre

Continuer la lecture ci-dessous

Recommandé pour vous

Khabib Nurmagom... Ovince Saint-Preux je demande Dave Bautista

Qui est Fedor Emelianenko ?

Fedor Vladimirovich Emelianenko est un artiste martial mixte (MMA), judoka et sambiste russe qui concourt actuellement pour le «Bellator MMA» et la «Rizin Fighting Federation». Commençant sa carrière dans les arts martiaux mixtes avec la « Russian Top Team », au fil des ans, il a évolué en tant que champion dans plusieurs sports, notamment en devenant champion des poids lourds aux championnats de combat MMA Pride de 2003 à 2007 et également au championnat du monde de combat de sambo FIAS en 2002, 2005 et 2007. Il a également remporté deux médailles de bronze au championnat national de la Fédération russe de judo en 1998 et 1999. Ses réalisations enviables lui ont valu plusieurs prix et il est nommé le plus grand combattant MMA de tous les temps par ESPN, Fight Matrix et Sherdog, entre autres. Largement considéré comme le maître de la stratégie au sol et à la livre, Emelianenko est resté le plus ancien champion en titre des poids lourds et le numero uno pound for pound fighter dans l'histoire du MMA. Après avoir pris sa retraite du sport en 2012, il a repris en 2015. Il est actuellement adjoint à la Douma régionale de Belgorod et membre du personnel du Conseil russe de la condition physique et des sports.

Listes recommandées :

Listes recommandées :

Les plus grands combattants de MMA de tous les temps Fedor Emelianenko Crédit d'image https://www.bloodyelbow.com/2017/11/13/16643860/fedor-emelianenko-interview-bellator-israel-scott-coker-mma Crédit d'image https://ringside24.com/en/21504-emelianenko-says-he-ready-train-son-frère-fedor Crédit d'image http://www.lowkickmma.com/MMA/fedor-emelianenko-vs-fabio-maldonado-set-for-june-17-fight-night/ Crédit d'image https://evolve-mma.com/blog/watch-5-reasons-fedor-emelianenko-greatest-heavyweight-mma-history-videos/ Crédit d'image http://www.5thround.com/188055/fedor-emelianenko-emerges-buffer-than-ever/ Crédit d'image http://mmanewssource.com/m-1-global-light-heavyweight-champion-believes-he-can-beat-fedor-emelianenko/ Crédit d'image https://en.crimerussia.com/gromkie-dela/fedor-emelianenko-states-fbi-ups-him-an-offer/Sportifs masculins Sportifs russes Artistes martiaux mixtes russes Carrière Son parcours dans les arts martiaux a principalement commencé avec le judo et le sambo avec son premier entraîneur Vasiliy Ivanovich Gavrilov. Par la suite, il s'est entraîné sous Vladimir Mihailovich Voronov. Master of Sports en self-défense a été remporté par lui à Saint-Pétersbourg en 1997 et quelques mois plus tard, il a remporté un tournoi international dans la ville de Koursk devenant ainsi Master of Sports en judo. Il a remporté une médaille de bronze au championnat national de la Fédération russe de judo en 1998 et 1999 respectivement. Sa carrière de sambo jusqu'à présent l'a vu remporter le championnat du monde de sambo de combat à quatre reprises - deux fois en 2002, à Thessalonique et à Panama City; et deux fois à Prague en 2005 et 2007 respectivement. Il a également remporté une médaille de bronze aux Championnats du monde de combat de sambo de 2008 à Saint-Pétersbourg et une médaille d'or aux Championnats de Russie de combat de sambo de 2009, entre autres. Sa carrière dans les arts martiaux mixtes a commencé en tant que membre de la «Russian Top Team» (RTT) le 21 mai 2000. Il s'est entraîné avec des concurrents russes RINGS de la première génération comme Andrey Kopylov et Volk Han. Pour commencer, il a remporté quatre victoires consécutives, notamment en battant «The Brazilian Tiger», Ricardo Arona. Le match est compté parmi les combats les plus difficiles de sa carrière à ce jour. Le 22 décembre 2000, il a affronté sa première défaite dans le sport en affrontant l'artiste japonais de MMA et lutteur professionnel, Tsuyoshi Kohsaka, lors de l'événement King of Kings 2000 Block B. Le combat s'est terminé par une victoire technique controversée de Kohsaka via un arrêt du médecin en raison d'une coupure subie par Emelianenko à cause d'un coup de poing en boucle manqué alors que le coude de Kohsaka lui frappait la tête, rouvrant une coupure qu'il avait subie lors de son combat précédent avec Arona. Par la suite, jusqu'au 26 juin 2010, Emelianenko est resté invaincu dans les 28 combats suivants qui comprenaient ses victoires contre un champion du Pride FC, deux médaillés olympiques et quatre anciens champions de l'UFC, entre autres. Cette période l'a vu remporter 11 combattants parmi les 10 premiers ainsi qu'une victoire contre Kohsaka lors d'un match revanche. Continuer la lecture ci-dessous Il était avec RTT de 2000 à 2003, après quoi lui et Aleksander ont quitté le gymnase MMA à Barnaul et ont commencé à s'entraîner avec le «Red Devil Sport Club», à Saint-Pétersbourg, fondé et géré par Vadim Finkelchtein. Après que les frères Emelianenko ont rejoint le «Red Devil Sport Club», les principaux entraîneurs de l'académie ont été Vladimir Voronov et Aleksander Michkov, les entraîneurs d'enfance des frères. Depuis 2003 jusqu'à présent, il est membre de l'équipe du Red Devil Sport Club / Alexander Nevsky OAMK. Finkelchtein est devenu son manager et le resta jusqu'à la mi-2012, date à laquelle Emelianenko a pris sa première retraite. Le 16 mars 2003, il a remporté le PRIDE Heavyweight Championship en combattant Antônio Rodrigo Nogueira lors du Pride 25 à Yokohama, Kanagawa, Japon. Il a ensuite prospéré en défendant son championnat contre Nogueira à Pride Shockwave 2004; contre Mirko Filipovic à Pride Final Conflict 2005 ; et contre Mark Hunt à Pride Shockwave 2006. Il est copropriétaire de la promotion d'arts martiaux mixtes basée à Saint-Pétersbourg M-1 Global depuis 2007, fondée par Vadim Finkelchtein en 1997. Le 19 juillet 2008, il a remporté le Championnat inaugural des poids lourds WAMMA contre le combattant américain de MMA Tim Sylvia lors de l'événement Affliction: Banned qui s'est tenu à Anaheim, Californie, États-Unis. Il a défendu avec succès le championnat des poids lourds WAMMA lors de Affliction: Day of Reckoning contre le biélorusse Andrei Arlovski le 24 janvier 2009; et à l'événement Strikeforce: Fedor vs. Werdum contre le combattant américain Brett Rogers le 7 novembre 2009. Dans l'ensemble, ses records d'arts martiaux mixtes montrent jusqu'à présent une victoire de 36 sur 42 combats, dont 10 ont été remportés par KO, 17 par soumission et 9 par décision. Le 10 octobre 2010, Emelianenko a été élu député de la Douma régionale de Belgorod pour un mandat de cinq ans au sein du parti politique russe « Russie unie ». Continuer la lecture ci-dessous Le 21 juin 2012, il a battu le triple prétendant au titre des poids lourds de l'UFC Pedro Rizzo à Saint-Pétersbourg, en Russie, lors d'un événement M-1 Global à la suite duquel il a annoncé sa retraite en tant que compétiteur. Depuis cette année, il est président de l'Union russe de MMA. Selon FightMatrix, il est resté parmi les 10 meilleurs poids lourds de janvier 2002 à juillet 2011, notamment en étant classé numéro un d'avril 2003 à avril 2010. Il est devenu membre du personnel du Conseil de la condition physique et des sports de Russie, remplaçant le Premier ministre russe Dmitry. Medvedev le 28 juillet 2012. Le président russe Vladimir Poutine a signé le décret correspondant. Il a fait l'annonce de son retour à la compétition active le 14 juillet 2015 et le 31 décembre de la même année, il a battu son adversaire indo-japonais, l'artiste martial mixte et kick-boxeur Jaideep Singh par soumission à la finale du Grand Prix mondial Rizin 2015 qui s'est tenue à Saitama. , Japon. Le 19 novembre 2016, Emelianenko a signé un accord multi-combats avec la société américaine de promotion de MMA Bellator MMA. Il s'entraîne avec Lucien Carbin et Johan Vos au gymnase VOS aux Pays-Bas. Il a également fait une apparition à l'écran en tant que lui-même dans le film russe de 2010 « The 5th Execution » ; dans des documentaires comme « Fedor : The Baddest Man on the Planet » (2009) et « New York Mixed Martial Arts » (2011) ; et dans des séries télévisées comme « Human Weapon » (2007) et « Sports Science » (2009). Vie personnelle et héritage Il épouse Oksana en 1999 avec qui il a une fille, Masha, née la même année. Le couple a divorcé en 2006. Sa deuxième fille, Vasilisa, est née le 29 décembre 2007, par l'intermédiaire de sa petite amie Marina qu'il a épousée en octobre 2009. Le couple a accueilli leur deuxième fille, Elizaveta, en juillet 2011. Son deuxième mariage a également abouti à un divorce. en 2013, après quoi il s'est remarié avec Oksana en février 2014.